Contre la marchandisation de l’enfant, souhaité par les parlementaires socialistes, signez la pétition !

Aidez-nous !

Hier, lundi 27 novembre, 100 députés socialistes ont publié une tribune et écrit au Président de la République lui demandant de ne pas se laisser intimider par les adversaires (nous) de ce projet de loi qu’ils qualifient de rétrogrades et d’homophobes. La ficelle est grosse. Ces anathèmes, nous le savons, ne servent qu’à une chose : empêcher tout débat serein et argumenté.

Ces parlementaires, soutenus par Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale et intime de François Hollande, estiment qu’accorder le mariage et l’adoption aux couples homosexuels n’est pas suffisant. Ils souhaitent donc imposer, dans le projet de loi, l’ouverture de la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes.

Ce ne sera qu’une première étape dans l’instauration d’un véritable marché de l’enfant. En effet, comme le souligne, dans un entretien à Ouest France, la ministre de la justice Christiane Taubira : « la procréation médicalement assistée ne peut pas s’appliquer aux couples d’hommes, il y a donc inégalité. » Pour lever cette inégalité, les associations LGBT (Lesbienne, Gay, Bi, Transsexuel) exigent que l’on autorise également la gestation pour autrui, c’est-à-dire les mères porteuses.

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a d’ailleurs affirmé au micro de Public Sénat que le gouvernement ne s’opposerait pas à des amendements visant à introduire la PMA dans le projet de loi sur le « mariage pour tous » et que ces « amendements seraient sans doute adoptés. ».

Nous devons pas laisser quelques militants professionnels, les associations LGBT les plus radicales monopoliser la parole et obtenir grâce au soutien des parlementaires socialistes et écologistes la mise en place d’une véritable marchandisation de l’enfant.

Parce que les droits « de » l’enfant priment sur le prétendu droit à l’enfant

Parce que la généralisation de la procréation médicalement assistée et des mères porteuses conduirait à une intolérable marchandisation de l’enfant.

Signez et faites signer cette pétition contre l’ouverture de la procréation médicalement assistée pour les couples homosexuels et l’autorisation des mères porteuses en France