Pétition à François Hollande pour exiger le retrait immédiat du nouveau timbre Marianne inspiré d’une Femen

Dimanche 14 juillet, François Hollande a présenté le nouveau timbre « Marianne » qui doit être mis en vente dès demain, mardi 17 juillet 2013.
Le Figaro révèle que ce timbre a été dessiné par David Kawena et Olivier Ciappa. Ce dernier s’est surtout fait connaître pour ses positions militantes en faveur du mariage et de l’adoption par les couples homosexuels.
Hier, le « peintre » a reconnu s’être inspiré pour cette nouvelle « Marianne » d’Inna Schevchenko, la fondatrice ukrainienne des FEMEN. Ce mouvement féministe extrêmement radical s’est fait connaître pour ses multiples provocations menées seins nus.

Il justifie son choix en affirmant dans Libération « « J’ai choisi Inna Shevchenko parce que ça me semblait évident que la Marianne de la Révolution, outre le fait qu’elle était sein nu, aurait été une Femen. La liberté, l’égalité, la fraternité, ce sont les valeurs des Femen. »

Mais où a-t-il vu ces valeurs dans les actions scandaleuses et violentes menées par les Femen en France ?

Est-ce le 12 février dernier, quand les Femens montent une opération coup de poing au sein de la cathédrale Notre Dame de Paris pour fêter la démission du pape Benoît XVI ; et que des militantes seins nus bousculent les fidèles ?

Ou, est-ce quand, quelques jours plus tôt, ces extrémistes grimées en religieuses, poitrine à l’air, ont gazé des manifestants contre la loi Taubira ?

Ou, enfin, est-ce le jour où des militantes hystériques ont agressé l’archevêque de Maline-Bruxelle, Mgr Léonard ?

En réalité, les valeurs qu’incarnent les Femen ne sont en rien celles de la France. Marianne mérite mieux que ça ! Elle ne doit pas devenir le symbole de la vulgarité, de la violence et du sectarisme incarnés par les Femen.
Si nous devions encore porter une preuve de cette vulgarité, il suffit de donner la parole à Inna Schevchenko, la principale intéressée, responsable des Femen en France. Elle a réagi au choix de François Hollande, avec toute l’obscénité que l’on pouvait attendre d’elle, en écrivant : « Femen est sur le timbre français. Maintenant les homophobes, les extrémistes et les fascistes devront lécher mon cul quand ils voudront envoyer une lettre.
Nous ne pouvons accepter une telle provocation. Marianne doit continuer à incarner les valeurs de la France et à être un symbole d’unité nationale.

Monsieur le Président de la République, le choix d’une telle Marianne divise profondément les Français et dégrade terriblement l’image de la France. C’est pourquoi, je vous demande de retirer immédiatement ce timbre de la vente et de choisir une nouvelle « Marianne » qui incarne l’unité et les valeurs de la France.