Noyon. Un arrêté municipal pour interdire les tracts contre la loi Taubira

Aidez-nous !

Le dénouement heureux, ici

Le maire de la ville de Noyon vient de prendre un arrêté interdisant la distribution de tracts « Non à la loi Taubira, non à l’adoption PMA-GPA pour tous ».

Pour bâillonner ses adversaires, Patrick Deguise, maire PS de cette ville de l’Oise, a pris un arrêté sous le prétexte fallacieux que la distribution de ces tracts pouvait entraîner « des risques de trouble à l’ordre public ».

En France, la liberté d’expression écrite est pourtant garantie par l’article 11 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et par l’article 10 de la convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

La décision du maire socialiste d’interdire la distribution de tracts d’appel à la manifestation du 26 mai est donc une très grave entrave à la liberté d’expression.

Le socialisme sous Hollande prend une tournure de plus en plus dangereuse qui tente de faire taire ses opposants.

Face au mépris et à la censure de la gauche, nous sommes plus que jamais mobilisés. Le 26 mai, tous à Paris !

Le collectif non au mariage homo et l’adoption homo étant étonné de cette information a vérifié l’existence de cet arrêté en appelant la mairie. Il s’avère que celui-ci (ci-dessous) est bien réel !